Accueil / Article / À la une dans Balistrad / KLB : nouveau bras dans la valorisation du Créole

KLB : nouveau bras dans la valorisation du Créole

Temps de lecture : 2 minutes

Mis à jour le 5 janvier 2020 à 7 h 19 min

5 janvier 2018 – 5 janvier 2020 : deux ans de combat et de persévérance pour Kreyòl La Bèl (KLB) dans la lutte pour l’émancipation du créole.

Depuis tantôt deux ans, un groupe de jeunes s’unissent autour d’une seule idée, qui par la suite allait accoucher une véritable plateforme, “Kreyòl La Bèl”. Kreyòl La Bèl est ce projet qui a pour objectif la valorisation du créole, la langue vernaculaire des haïtiens. Cette plateforme compte actuellement 9 membres et s’érige en bonne défenseure du créole.

Elle est créée pour de nombreuses raisons. Elle répond à un ensemble de problèmes majeurs que subit le créole haïtien. La majorité des jeunes, surtout ceux qui sont scolarisés ne s’inscrivent pas dans la démarche de bien écrire et parler la langue. Aussi, ils ne la lisent presque pas en prétendant qu’ils ne l’aiment pas. De ce fait, KLB se donne pour mission de provoquer un sentiment de fierté et d’amour chez la majorité des haïtiens notamment les jeunes pour leur langue maternelle. La concrétisation d’un tel rêve supprimera directement le fait que demander à un haïtien de s’exprimer sous-entend qu’il doit impérativement le faire en français.

Pour parvenir à son objectif, KLB se lance dans une démarche de faire la promotion de cette langue sur tous les réseaux sociaux par le biais des pensées et des publications. Ainsi, elle partage régulièrement des règles grammaticales relatives au créole haïtien.

En 2019, KLB a organisé pour la première fois un concours de nouvelles en créole à l’intention des jeunes écoliers issus du département du Sud-Est autour du thème : « Kri zantray ». Ce concours, qui regroupait un bon nombre de jeunes, était pour les organisateurs un moyen de rapprocher les écoliers de leur langue maternelle, surtout ceux de 15 à 18 ans de la ville de Jacmel et d’autres communes du département du Sud-Est.

Entre sensibiliser, agir et résister, KLB compte s’installer immanquablement. Avec peu de moyens financiers et une absence totale de sponsor, la volonté de cotisation de ses membres s’est avérée essentielle à la survie de la plateforme.

Durant l’année 2019, plusieurs conférences sur “L’importance de parler le créole” ont été au centre de différents débats dans la ville de Jacmel. 2020 sera la continuité de leur saison de fruits, car le verdict du concours de nouvelles sera donné le 05 janvier prochain, date à laquelle KLB célèbrera son premier anniversaire.

En février, une vente signature des 3 nouvelles remportant respectivement le premier, le deuxième et le troisième prix sera organisée à Jacmel. Pour conclure en beauté ce concours, le 08 Mars prochain, toujours dans la ville, les gagnants recevront leurs trophées dans une ambiance festive.

À rappeler que le jury de la première édition de ce concours est composé de plusieurs hommes de lettres dont les deux poètes, Inéma Jeudi et Anivince Jean-Baptiste.

Billy Doré 

dorebilly100@gmail.com

Campagne contre la désinformation | Stop infodémie

À propos Billy Doré

Je suis Billy Doré. Journaliste. Etudiant en Sciences Politiques option Relations Internationales à l'INAGHEI de l'Université d'Etat d'Haïti. L'écriture est tout ce qui me reste quand je viens de tout donner. Les miettes servent à embellir les vides.
x

Check Also

Success Women Haiti

Deux ans déjà pour Success Women Haiti

Quand le besoin de dire se fait sentir, personne ne peut brider la bouche. Des ...