Accueil / À la une / Découverte & Spotlight / Coup de projecteur / Vin Goute et Passage vont former 20 jeunes filles à Petit-Goâve en Cuisine-Pâtisserie

Vin Goute et Passage vont former 20 jeunes filles à Petit-Goâve en Cuisine-Pâtisserie

Temps de lecture : 2 minutes

Mis à jour le 1 août 2020 à 11 h 25 min

Pour combattre la prostitution juvénile et les grossesses précoces, les associations Vin Goute et Passage, dirigées respectivement par Phanise Rosembert et Ginite Popote, comptent former 20 jeunes filles de Petit-Goâve, issues des quartiers défavorisés, âgées entre 18 et 30 ans en cuisine-pâtisserie.

Ce programme baptisé « Consortium Vin Goute-Passage » qui s’étend de décembre 2019 à mars 2021 entend donner à ces jeunes filles des Activités Génératrices de Revenus (AGR) afin d’éviter toute forme de marchandage sexuel.

« Le CONSORTIUM VIN GOUTE-PASSAGE, entend, à travers cette initiative, combiner l’expérience de Passage dans la mobilisation communautaire au niveau des quartiers difficiles du pays et l’expertise de VIN GOUTE dans la préparation de plats traditionnels dans le but d’initier 20 jeunes filles et femmes âgées de 18 à 30 ans provenant de divers quartiers défavorisés de la commune de Petit-Goâve au métier de Cuisinier-Pâtissier », détaille un document acheminé à la rédaction de Balistrad.

« Les interventions prévues visent à apporter une réponse à la problématique de la grossesse précoce et autres problématiques associées telles que la prostitution, la délinquance juvénile, la consommation de drogues auxquelles la jeunesse haïtienne est confrontée », lit-on dans le document. « Elles devront faciliter, à terme, l’intégration d’un groupe de jeunes sur le marché du travail à travers le démarrage d’Activités Génératrices de Revenus (AGR) ».

Dans le cadre de ce programme, Passage entend organiser des ateliers de concertation, de danse et de théâtre, des sessions d’éducation de groupes avec les acteurs concernés, à en croire le dossier de presse dont dispose la rédaction. De son côté, Vin Goute compte entamer la session initiale de son programme de formation de 200 heures en Cuisine-Pâtisserie.

Par ailleurs, Vin Goute promet des accompagnements psychologiques à ces 20 jeunes filles. Ce programme sera axé sur la Formation en Création et Gestion de PME et Accompagnement à la Création d’Activités Génératrices de revenus (AGR), précisent les initiatrices.

« Nous allons tout au long du projet respecter les mesures d’hygiène liées à la crise sanitaire Covid-19. Certaines des activités vont être adaptées pour respecter la distanciation sociale », prévient le Consortium Vin Goute-Passage.

Rappelons que l’objectif global de ce programme est d’améliorer l’employabilité de 20 jeunes filles et femmes en situation de vulnérabilité provenant de divers quartiers défavorisés de la Commune de Petit-Goâve, a souligné la note. Avec cette formation, ledit Consortium veut susciter une prise de conscience sur la problématique de la grossesse précoce et expliquer les actions à mettre en œuvre pour combattre ce phénomène.

Lire aussi :  VIN GOUTE (manje lakay) : Ti koze ak Chèf la

Joubert Joseph

Follow Balistrad on Twitter

À propos Joubert Joseph

Joubert Joseph, né à Port-Margot le 29 avril 1997, passionné de poésie depuis son plus jeune âge, est poète et journaliste. Il a publié respectivement «15 poèmes pour un million d'étreintes» et «Léa ou La beauté en mille morceaux». Deux ouvrages qui ont été salués par la critique. Il a étudié le journalisme à l'Isnac et travaille actuellement comme reporter à Radio Kiskeya. Rédacteur à Balistrad, Joubert Joseph opte pour un «journalisme responsable.»
x

Check Also

Aknanm, plus qu’un atelier de création artisanale

Aknanm “Atelye Kreyasyon Nanm” est un atelier de création artisanale qui s’engage dans la production ...