Accueil / Article / Actualités / « Mesdames », une belle déclaration féministe de Grand Corps Malade

« Mesdames », une belle déclaration féministe de Grand Corps Malade

Temps de lecture : 2 minutes

Mis à jour le 23 octobre 2020 à 13 h 52 min

“Mesdames”, c’est le titre du dernier album du slameur français, Grand Corps Malade. Dans cet opus disponible depuis le 11 septembre, le slameur rend hommage aux femmes mais aussi leur donne la réplique à travers neuf duos dont la plupart des titres portent des messages féministes. “Mesdames”, un album “pour ne pas seulement parler des femmes mais aussi les entendre”.

Veuillez accepter Mesdames ces quelques mots comme un hommage à votre gente que j’admire qui crée en chaque homme un orage”. Dès les premiers mots du titre éponyme, Grand Corps Malade lance le message: il s’agit de mots destinés à rendre hommage aux femmes.

L’album va plus loin que cet hommage cependant. C’est aussi une tentative de réparation envers celles qui subissent tant d’injustice. « Veuillez accepter mesdames, cette déclaration comme une tentative honnête de réparation face au profond machisme de nos coutumes, de nos cultures dans le grand livre des humains place au chapitre de la rupture. »

Le hashtag #BalanceTonPorc, l’inégalité salariale, le harcèlement sexuel sont autant de thèmes concernant la femme que touche l’auteur à travers les différents titres de son album de dix titres.

Dans “Pendant 24h”, Grand Corps Malade et Suzanne échangent leur sexe durant 24heures et passent en revue les différents préjugés et/ou discriminations que subissent les femmes en raison de leur sexe. « 24h dans la peau d’une femme, je comprendrai la charge mentale », slame l’auteur.

« Je mettrai la main au cul à un pote un peu lourd

pour qu’il comprenne enfin que c’est pas très glamour

Je pourrai prendre tout mon temps pas d’horloge biologique

Si je veux pas d’enfant personne en fera tout un cirque. » La question de la maternité et du harcèlement de rue est posée de façon claire et nette. « D’être une femme, je veux enfin découvrir l’enfer du décor, clame l’artiste. »

Lire aussi :  Quand Nervno Fils de plume s'en prend au capitalisme

Outre les problèmes que confrontent les femmes qu’a chanté l’artiste qui se positionne toujours en tant que féministe, Grand Corps Malade a salué le courage et la détermination des femmes. Il a aussi dédié une chanson à sa soeur, décrit la passion et la difficulté d’être artiste mais aussi il a parlé d’amour.

Si sur le titre éponyme de l’album “Mesdames”, Grand Corps Malade intervient seul, sur les neuf autres, l’artiste partage l’affiche avec des chanteuses telles que Louane, Véronique Sanson, Suzane…

« Mesdames, une petite intro que dédie Grand Corps Malade à celles qu’ils aiment trop. » Un message lancé avec élégance qui ne demande qu’à être diffusé sans modération.

VD

Follow Balistrad on Twitter

À propos Vanessa Dalzon

Je suis Vanessa Dalzon, Rédactrice en chef à Balistrad, étudiante en Droit à l'Université Quisqueya. Passionnée de lecture, je trouve à travers l'écriture un moyen de partager ce que j'ai lu, vécu, entendu ou compris sur le monde et sur mon entourage.
x

Check Also

Barbara Personna, fée aux doigts d’or d’Eclador

Apporter la féerie dans la vie des gens, tel est l’un des crédos de Barbara ...