Accueil / À la une / La Covid-19, excuse pour transmettre certaines valeurs à nos enfants

La Covid-19, excuse pour transmettre certaines valeurs à nos enfants

Temps de lecture : 5 minutes

Mis à jour le 23 mai 2020 à 16 h 30 min

En à peine 6 mois déjà, la Covid-19 a fait plus de 5 000 000 de personnes infectées et plus de 300 000 morts à travers le monde. Si la maladie reste jusqu’alors clémente avec les enfants, il n’en demeure pas moins qu’elle suscite leur curiosité. L’école a, certes, fermé ses portes mais l’apprentissage continue.

Beaucoup de parents sont, sans doute, confrontés aux interrogations, les unes plus pertinentes que les autres, de leurs enfants. Il est plus que nécessaire de donner toutes les clés aux enfants pour qu’ils comprennent ce qui se passe, pour éviter que ceux-ci ne rentrent dans des illusions en essayant d’interpréter les inquiétudes des adultes. D’autant plus que comprendre ce qui se passe permettra à l’enfant d’être rassuré.

Pourquoi ne pas profiter, aussi, de cette période inédite pour transmettre de manière durable certaines bonnes habitudes aux enfants? Ces dernières pourraient, en plus de les occuper, façonner en mieux leur façon de vivre. Et oui…c’est le bon moment de conscientiser vos enfants sur l’obésité, le diabète, le tabac et surtout sur les bonnes habitudes à adopter pour garder une bonne santé. En effet, si ces notions sont très abstraites et difficiles à comprendre pour un enfant, cette pandémie offre la possibilité d’en parler avec des exemples concrets.

Comment s’y prendre ?

Si votre enfant vous pose des questions sur la Covid-19 ou pourquoi il ne va pas à l’école, n’ignorez pas ses interrogations. Cette actualité attire son attention, d’autant plus que tout le monde en parle. Il a, comme tout le monde, envie de comprendre. Parlez lui, certes, de cette maladie et des gestes barrières à respecter pour être en bonne santé, mais n’en restez pas là. Vous tenez là une occasion en or de conscientiser votre enfant sur quelque chose d’important. Saisissez-la !

Rassurez-lui pour mieux lui transmettre des informations

Vous pourrez commencer par lui expliquer qu’il n’est pas à risque ou qu’il s’agit d’une maladie qui représente davantage un danger pour les adultes. En plus, tous les adultes ne sont pas nécessairement à risque, sauf certaines catégories. Il conviendra aussi de les évoquer avec lui.

Lire aussi :  Faire face au télétravail en Haïti : des professionnels parlent de leurs difficultés

Pour éviter de pointer votre enfant du doigt, ce qui pourrait le braquer (surtout si vous avez l’habitude de lui parler de l’importance de manger des légumes ou de faire des exercices), faites parler votre smartphone à votre place. Cherchez par exemple un article traitant de la maladie sur votre smartphone et lisez-le avec lui. Priorisez un article qui aborde les cas des personnes à risque. Comme parmi les personnes à risque, il y a aussi les vieux, vous pourrez toujours lui expliquer qu’on ne peut pas s’empêcher de vieillir, que c’est le cycle normal de la vie.

Par contre, vous insisterez sur le fait qu’il est possible d’éviter d’être obèse, et de se protéger de certaines maladies cardiovasculaires tout simplement en faisant du sport régulièrement et en mangeant sainement, c’est-à-dire de façon équilibrée. Vous pourrez toujours prendre des exemples en insistant sur le fait de manger régulièrement des fruits et des légumes, d’éviter les sodas et de pratiquer une activité sportive régulièrement. Il comprendra alors que ces pratiques réduiront les risques de certaines maladies comme la Covid-19.

Vous pourrez toujours enchaîner avec un autre article qui explique comment éviter d’être obèse, pour être plus précis. Le fait de faire parler votre smartphone ajoute de la crédibilité à vos propos. Il comprendra que ces recommandations ne viennent pas de vous.

Aidez-le à passer à l’action

Une fois que votre enfant a compris la nécessité de mieux manger et de faire du sport, aidez-le à passer à l’action. La première action à poser c’est d’activer ses neurones miroirs en lui donnant l’exemple. Vous voulez que votre enfant fasse des activités physiques régulièrement, qu’il arrête de consommer les sucreries, les sodas, qu’il ait une alimentation équilibrée ? Commencez par le faire vous-même en expliquant à votre enfant pourquoi vous le faites.

Il convient de prendre le sport en exemple. De nombreuses applications sur internet vous donnent la possibilité de faire au moins 15 min de sport par jour. Téléchargez une de ces applications et mettez-vous au sport. Si votre enfant veut y participer, ne le repoussez pas. Au contraire, expliquez-lui pourquoi vous le faites. S’il ne vient pas de lui-même, invitez-le à venir avec vous. Si vous voulez vraiment attirer son attention, ne lui demandez pas de venir vous accompagner quand il est en train de regarder son dessin animé préféré ou de faire quelque chose qu’il aime. Proposez-lui cette activité dans ses heures creuses.

Lire aussi :  Confinement en Haïti : la prostitution va-t-elle diminuer?

Si le fait qu’il fasse du sport avec vous vous gène, cherchez des activités de babygym adaptées à son âge. Faites cette activité avec lui pour l’encourager. Ainsi, il aura son petit créneau de sport. Généralement, les activités physiques et sportives attirent l’attention des enfants. Profitez-en.

Il est tout aussi judicieux de mettre l’accent sur la nourriture. Dès l’âge de 3 ans, vous pouvez inviter votre enfant à préparer son plat préféré avec vous. Pour ce faire, prévoyez 30 à 40 min de plus que le temps que vous prenez habituellement. Le fait qu’il ait participé à la préparation peut lui donner plus envie d’en manger même si c’est quelque chose qu’il n’aime pas beaucoup.

Adorable fille noire nourrissant son père avec des tomates fraîches dans la cuisine.

Accompagnez-le pendant le repas. Le fait qu’il vous voie manger des fruits et des légumes va forcément attirer son attention et l’encourager à en manger. Ou au pire des cas, il aura ces souvenirs dans son subconscient qu’il pourra utiliser un peu plus tard dans la vie, si cela ne l’intéresse pas pour le moment.

Cette satanée Covid-19 occupe et occupera encore pour longtemps toute l’actualité. Le fait qu’elle soit d’actualité attire toute notre attention mais aussi celle des enfants. C’est définitivement une occasion exceptionnelle pour sensibiliser les enfants sur la nécessité de mener une vie saine. Car, comme on dit en pédagogie positive, l’attention ouvre notre esprit. Grâce à elle, nous captons, par nos cinq sens, les différentes informations en provenance soit de notre environnement, soit de notre ressenti émotionnel ou psychologique.

________________

Coronavirus expliqué aux enfants

En France :

Au Canada :

Références
8 conseils pour éviter d’être obèse : https://www.calculersonimc.fr/articles/8-conseils-pour-eviter-lobesite/
Application sport adulte sur Google play: Exercices à la maison – Sans équipements.
Coronavirus: une étude confirme le lien entre l’obésité et les formes graves du Covid 19
https://www.bfmtv.com/sante/coronavirus-une-etude-confirme-le-lien-entre-l-obesite-et-les-formes-graves-du-covid-19-1916467.html
Follow Balistrad on Twitter

À propos Clerna Louis Jeune

Clerna Louis Jeune, est la fondatrice de "Éducation Sans Violence", structure à travers laquelle elle milite pour une éducation bienveillante et positive en Haïti. Actuellement Directrice d’une école Montessori bilingue à Paris, transmettre de vraies valeurs et l’envie d’apprendre aux enfants à travers une éducation positive et bienveillante sont au cœur de ses préoccupations professionnelles.