Vanessa Dalzon

Vanessa Dalzon est Rédactrice en chef à Balistrad, étudiante en Droit à l'Université Quisqueya (UniQ). Elle est l'auteure du roman « Opération-Rupture », chronique publiée dans Balistrad pendant 22 semaines. Vanessa Dalzon partage son temps en dehors du bureau entre l’écriture, la lecture, le chant et les séries télé.

Le crime passionnel, les mentalités et la loi

Soixante-quatorze (74), c’est le nombre de femmes tuées en France par leur conjoint, concubin ou un ancien conjoint entre janvier et juillet 2019. En Haïti, les statistiques sont moins sûres cependant de temps en temps, l’actualité est ponctuée par un homicide perpétré généralement par les conjoints sur leurs conjointes. L’une des dernières en date est celle d’Yvela Bolivar tuée par ...

Lire la suite...

Haïti: Changement de système ou de premier ministre, quelle est la priorité?

En Haïti, tout fonctionne avec une lenteur déroutante. Depuis toujours. La circulation. Les services publics. Tout fonctionne au ralenti jusqu’à ce qu’un PM — pas totalement PM — décide, après près de trois séances de ratification ratées au Parlement, de démissionner. Et là, tout se précipite. Avant 4hPM, Jean Michel Lapin s’en va, trois présidents se rencontrent : Moïse, Cantave ...

Lire la suite...

Opération-Rupture: le départ

Nessie avait pris sa décision. Elle partirait pour continuer ses études et prendrait ce temps à profit pour réfléchir à ce qu’elle voudrait vraiment, avec qui elle voudrait vraiment faire sa vie. Il lui restait maintenant à annoncer la nouvelle à ses parents, Carine, Charles Renaud et bien sûr Ryan et Marvin. La dernière partie de sa tâche serait la ...

Lire la suite...

Opération-Rupture: le choix

Nessie se sentait prise au piège. De sa décision dépendait son avenir tant sur le plan professionnel que personnel. Ce matin-là, elle eut envie d’en parler à quelqu’un. Naturellement, elle appela Carine. Elles se retrouvèrent au déjeuner et Nessie lui raconta tout. Comme elle, Carine se sentit perdue. -Franchement Nessie, je ne sais pas quoi te dire. J’apprécie les deux ...

Lire la suite...

Quand les grenadiers nous font oublier le Brésil et l’Argentine

Les haïtiens aiment le foot. Depuis longtemps. Chez nous, ce sont les sud-américains qui ont toujours su conquérir nos cœurs. On est soit fan du Brésil ou de l’Argentine. Nos grands-parents ont aimé Pelé et Maradona. Pour nous, c’est Neymar et Messi… Et lorsque les équipes de ces derniers s’affrontent, la nation entière est en liesse. Mais pas cette fois, ...

Lire la suite...

Opération-Rupture: lui ou toi?

Après l’appel de son patron, Nessie voulut rappeler Ryan et Marvin. Puis la question qu’elle se posait depuis quelque temps refaisait surface sous une autre forme : qui appeler en premier. Alors qu’elle tergiversait, Ryan l’appela, mettant fin au dilemme. Tandis qu’elle répondait à Ryan, Marvin entrebâilla la porte de son bureau. Elle demanda à Marvin de l’attendre à son ...

Lire la suite...

« Ase babye » Une chanson qui traverse les générations

La musique est intemporelle, dit-on souvent. Combien d’entre nous sommes bercés par des chansons qu’ont aussi connues nos parents ? Certaines montrent également comment les problèmes au niveau de nos sociétés n’ont pas changé. Les hommes se succèdent aux postes mais les coutumes restent les mêmes. Qui aurait cru d’ailleurs qu’en 1994 lorsque Beethova Obas chantait « Ase babye » ...

Lire la suite...

Opération-Rupture: Propositions

Depuis cette dernière scène avec Marla, l’atmosphère au bureau avait changé. Charles Renaud essayait de mettre la pression à tout le monde, à Marvin en particulier. Ce dernier pensait de plus en plus à démissionner mais cela datait de plusieurs années déjà. Ses collaborateurs allaient lui manquer, Nessie en premier lieu. Il ne se doutait pas qu’en partant , celle-ci ...

Lire la suite...

Lettre à ma femme, un énième appel pour dire « ça suffit »

En 2019, on envoie encore des lettres. Pas forcément manuscrites mais des lettres quand même. Oui, on envoie encore des lettres. Pour dire je t’aime. Ou encore pour exprimer ce qu’on ne saurait dire en face. Pour expliquer une position. Pour étayer une affirmation. Ou tout simplement pour dire à un proche qu’on ne peut plus faire taire la voix ...

Lire la suite...

Une autre ambiance à Livres en Folie

-Vava, ou pral nan liv an foli ane sa ? Dènye fwa m te ale m te jwenn yon ti mennaj wi. M sonje anndan toujou gen anpil bèl timoun. Je vous rapporte ici les propos tenus par un ami  — sans rancune mon pote — à la veille de la grande foire du livre. Il est vrai que de ...

Lire la suite...