Accueil / Article / Actualités / Société (page 8)

Société

Toute l’actualité relevant de la société : Les faits marquants du quotidien, l’éducation, l’environnement, la religion. Toute la vie publique haïtienne est passée en revue dans cette section.  — Balistrad

Protégé : Ce contenu n’est malheureusement pas disponible. L’article est protégé par mot de passe.

Il n’y a pas d’extrait, car cet article est protégé.

Lire la suite...

Des rêves de parquet de basket aux podiums musicaux, la trajectoire atypique de Kenny Haïti

Associer son nom de scène à Haïti n’est pas un gage de succès fou auprès des mélomanes locaux. On l’aura beau écrire en créole ou porter des modifications dans l’orthographe, ce qui compte c’est le produit qu’on offre à l’auditoire. Sinon les gens risquent de dire tout simplement « ou pa rive sou mwen » même si on a la ...

Lire la suite...

Vivre à Martissant aujourd’hui, un pari risqué

Bien des années depuis que nous ne cessons de faire les gros titres des journaux haïtiens. Martissant est devenu la risée des médias radiophoniques à sensations fortes. Mais nous ne pouvons pas leur en vouloir puisque tout y est: affrontements entre les gangs, fusillades, meurtres, cadavres en pleine rue, agressions, violations de domicile, kidnapping, sans parler de la délinquance juvénile ...

Lire la suite...

Le gallon jaune, nouvel accessoire à la mode des haïtiens

À quelques mètres de deux policiers passifs, une situation de tension s’élève près d’une station essence qui s’érige sur une voie très fréquentée par les autorités. Sur le trottoir, habituellement conquis par des marchandes de fruits, des motocyclistes et de simples citoyens, se joue des coudes pour faire le plein. Ils tiennent fermement l’accessoire à la mode depuis deux semaines. ...

Lire la suite...

[ Haiti ] S’adapter pour survivre

Certaines choses ici ne nous étonnent plus. Les piles de détritus, les routes non entretenues, les pièces de théâtre de nos parlementaires sont de ces choses qui ne nous indignent plus. On nous a presque forcés à apprendre à vivre avec comme des enfants à qui on intimerait l’ordre d’avaler de la banane qu’ils n’aiment pas paske li bon pou ...

Lire la suite...

T’oublier

Je t’aimais! Correction, je t’aime. Enfin, il y a une femme en moi qui refuse de comprendre qu’elle devrait cesser de t’aimer. J’avais tout essayé avec elle. Une partie de mon subconscient avait compris que de toi, il fallait se défaire alors que l’autre ne voulait rien entendre. J’avais beau lui présenter la liste de tes défauts, tenter de la ...

Lire la suite...

Des blouses blanches et de la friture

23 h 16. Je quittais le service d’urologie, les paupières alourdies par un sommeil insidieux (oeuvre de Morphée), pour me rendre en face de l’hôpital où les marchands de boissons de toutes sortes et ceux de fritures commençaient déjà, bien que timidement, à remballer leurs stocks de produits plus ou moins écoulés au cours de la journée. Déterminé, je l’étais ...

Lire la suite...

La serrure est cassée

« Peyi lòk » : Depuis le début de l’année, on a commencé à s’habituer à ce concept, à cette situation. « Peyi Lòk » est devenu prequ’une normalité chez nous, en ce moment ! Vire tounen ou tande lari cho, fèmen tèt nou nan kay, evite soti. Et ceci, aux quatre coins du pays ! La fin de la semaine passée, je n’ai ...

Lire la suite...

Croix-des-missions : Entre embouteillages, braquages et vols : le calvaire des usagers

Midi, le soleil projette ses rayons avec force sur les voitures, les passants et les étalages des marchands installés çà et là du pont de la Croix-des-Missions sur la Route Nationale Numéro 1. Impatients, les chauffeurs font résonner leurs klaxons à tort et à travers. Malgré leurs coups de volants et invectives en tout genre, on a l’impression que rien ...

Lire la suite...

Ti mizè

Trois roues s’élançaient vaillamment au milieu du marché reliant la route menant à la ville du Cap à celle menant à Madeline, à Milot et au-delà. J’ai dit qu’elles s’élançaient mais au fait, elles pataugeaient plutôt dans une boue dont la couleur était difficilement identifiable tant les mélanges la réalisant étaient disparates. Par contre, les trois roues en question supportaient ...

Lire la suite...