Accueil / Article / Actualités (page 29)

Actualités

Toute l’actualité générale : Actualités locales et Internationales

Hommage à Michel Hector

Un mapou est déraciné. Une bibliothèque est fermée. Définitivement, Michel Hector va présentement débattre de la situation d’Haïti avec Anténor Firmin, Jean Price Mars autour d’une table couverte avec le bicolore. Sûrement, il fera allusion à la lutte pour la reddition des comptes, la dernière qu’il a vue avant de partir pour l’au-delà. En tenant compte de la conjoncture actuelle ...

Lire la suite...

Une prochaine fois

J’étais là tranquillement assise au bord de la route, le corps sanglant, les plaies à vif, ne pouvant plus supporter mon poids. Je me laissais tomber sur le gravier malgré la brûlure que ça me procurait. Je ne pouvais rien. Je n’avais plus de force. Une fois étalée au sol, je repassais ce moment funeste dans ma tête… Cet homme, ...

Lire la suite...

Au secours ! Emmenez-moi !

Je me réveille, les paupières lourdes et le cœur qui n’est pas en paix. Une autre journée commence et avec elle tous mes problèmes. Je peux jouer, rire, manger mais quelque chose me ramènera toujours à ma terrible réalité. J’ai peur, je stresse: j’habite à Martissant. Lorsque mes parents ont emménagé dans ce quartier, il était bien différent. C’était un ...

Lire la suite...

« Leve sou mwen », formule miracle

Tel le fouet qui claque et résonne sur le dos d’un âne pour ranimer ce dernier d’une quelconque léthargie physique , ainsi cette formule a claqué à mes tympans pour me ranimer d’une léthargie psychologique en cette matinée que je qualifierais de merveilleuse après avoir entendu, bien sûr, ce « leve sou mwen » prononcé par un microphone savamment installé sur le ...

Lire la suite...

Petite virée autour du festival « en lisant » avec Sachernca Anacassis

Le 4ème numéro du Festival de Théâtre et de Dramaturgie Contemporaine « En Lisant » s’étend du 8 au 17 juillet 2019 à Port-au-Prince. Ayant pour titre générique « ENFIN SEUL » et pour thème « Du Bâillonnement de La Parole à l’Extinction de la Parole Bâillonnée », cette édition du Festival met l’emphase sur ce courant théâtral peu commun en Haïti qu’est le Monologue. Sachernca ...

Lire la suite...

Le tambour roula

J’ai connu ce couple qui habitait à trois maisons de la mienne. L’homme dans la quarantaine n’avait d’yeux que pour son épouse. Il se faisait même traiter de mouton sur le quartier. La femme dans la trentaine, faisait partie de ces femmes qui n‘ont jamais rien possédé à la sueur de leur front: pas d’enfants ni d’animaux de compagnie. L’homme ...

Lire la suite...

Cité Soleil, à vous ma lettre d’amour

Madame, D’emblée, je vous demande pardon de ne pas vous écrire avec de l’encre dorée. Par souci de vous dire aussi rapidement combien je vous aime, la plume paraissait avoir pour moi peu d’importance. En vrai, les raisons de cet amour sont immenses, et je vous en remercie grandement. Madame, vous n’êtes pas sans savoir que j’ai grandi dans la ...

Lire la suite...

J’ai faim

Une passion commune, voilà comment nous nous sommes rencontrés. Voilà Anastasia et moi, sur une piste de danse, mes mains sur ses hanches, son regard accroché au mien comme deux âmes qui se connaissaient depuis belle lurette. Pas de beaux discours, pas de flirt ni de causerie à deux balles , tout est venu naturellement, d’un élan de folie quand ...

Lire la suite...

Quand les grenadiers nous font oublier le Brésil et l’Argentine

Les haïtiens aiment le foot. Depuis longtemps. Chez nous, ce sont les sud-américains qui ont toujours su conquérir nos cœurs. On est soit fan du Brésil ou de l’Argentine. Nos grands-parents ont aimé Pelé et Maradona. Pour nous, c’est Neymar et Messi… Et lorsque les équipes de ces derniers s’affrontent, la nation entière est en liesse. Mais pas cette fois, ...

Lire la suite...

Rêver au-delà d’un match

Il est presque 10h du matin, quand je me réveille, l’esprit encore un peu brumeux, résultat d’une longue et palpitante veille. A mi-chemin entre rêve brisé et amère réalité, je peine encore à me convaincre de la terrible désillusion qui a refroidi notre pays en entier. La rue ne présente pas une meilleure forme. Lessivées par les subites averses de ...

Lire la suite...