Accueil / Article / Actualités / Culture (page 5)

Culture

Toute l’actualité culturelle : la musique, le cinéma, la littérature, etc. — Balistrad

Compère Général Soleil : Le message communiste ou lumière de la plèbe

Vendredi Jacques fait sa route sur Balistrad. Ce texte expose une présentation et analyse de l’oeuvre capitale de Jacques : Compère Général Soleil. À noter que l’écrivain a aussi fait publier : Les arbres musiciens (1957) ; L’espace d’un cillement (1959) et Romancero aux étoiles (1960). Retour biographique Jacques Stéphen Alexis était quelqu’un de sympa, souriant, intelligent, surtout séduisant pour ...

Lire la suite...

[BIC] A suiv ou le ras-le-bol d’un artiste révolté

Ce mois d’octobre aura bien débuté pour la musique haïtienne. La semaine dernière, comme lui seul en a le secret, BIC Tizon Dife nous a gratifié d’une oeuvre à la fois musicale et littéraire (poétique). Le chanteur de Ti Mari bèl gazèl a décortiqué méticuleusement la quasi-totalité des phénomènes sociaux de notre temps particulièrement le chômage en s’inspirant des manifestations ...

Lire la suite...

Vendredi Jacques Stephen Alexis sur Balistrad

Nous vous proposons un mois de voyage littéraire, de découverte d’un révolutionnaire, d’un génie des lettres haïtiennes et mondiales, un modèle d’être littéraire du XXème siècle : JACQUES. Pourquoi JACQUES ? Découvrir JACQUES est comme une urgence nationale, un retour à l’essentiel, au nécessaire, c’est-à-dire, ce qui ne peut ne pas être. Étudier le passé, cerner le présent et anticiper ...

Lire la suite...

35ème Prix du Jeune Écrivain : Un jeune auteur haïtien se fait remarquer

Dans la liste rendue publique le mercredi 25 septembre 2019 par le jury du 35ème Prix du Jeune Écrivain, Djevens Fransaint figure parmi les 12 lauréats 2020. Le 21 mars 2020 est la date retenue pour le dévoilement du palmarès au salon du Livre de Paris. L’étudiant à la Faculté de Linguistique Appliquée (FLA) de l’Université d’Etat d’Haïti (UEH) se ...

Lire la suite...

Protégé : Ce contenu n’est malheureusement pas disponible. L’article est protégé par mot de passe.

Il n’y a pas d’extrait, car cet article est protégé.

Lire la suite...

Des rêves de parquet de basket aux podiums musicaux, la trajectoire atypique de Kenny Haïti

Associer son nom de scène à Haïti n’est pas un gage de succès fou auprès des mélomanes locaux. On l’aura beau écrire en créole ou porter des modifications dans l’orthographe, ce qui compte c’est le produit qu’on offre à l’auditoire. Sinon les gens risquent de dire tout simplement « ou pa rive sou mwen » même si on a la ...

Lire la suite...

Gouverneurs de la rosée : Manuel, Le modèle pour la diaspora haïtienne

Publié en décembre 1944, après la mort de Jacques Roumain (1907-1944), « Gouverneurs de la Rosée » reste une œuvre incontournable de la littérature haïtienne. Engagé dans les luttes nationales, Jacques Roumain faisait partie de ces intellectuels animés par l’esprit de la révolte. Fondateur du premier parti communiste haïtien, l’esprit de révolte qui animait ce dernier se manifestait à chaque fois qu’il ...

Lire la suite...

Quand nos célébrités oublient de se taire

« Que celui qui connait un quelconque empêchement légal à cette union se prononce ou se taise à jamais. » Généralement, cette phrase est utilisée sur un ton impérieux, à la limite, agressif, de la part d’un homme en soutane. Dans d’autres circonstances, cette union est l’affaire d’un artiste et le succès. Si ce dernier veut atteindre un maximum de ...

Lire la suite...

Banacheca Pierre, une artiste aux multiples talents

Certains l’ont découverte cette année lors du spectacle « Limyè » de la comédienne Gaëlle Bien-Aimé. On a eu la chance de la voir évoluer à la fois en tant que chanteuse et comédienne. Ces deux talents mis en évidence, pourtant, ne sont qu’un pan de ce qu’elle peut accomplir. Banacheca Pierre, c’est son nom, une jeune artiste aux multiples ...

Lire la suite...

Entre rêves et tromperies

Il fait nuit. Je suis dans ma chambre. Le chien commence déjà à aboyer sur la ville. Un voile d’amertume la couvre jusqu’à la rendre morte. Une envie a déambulé sur mes cheveux, dans mon sang et a annoncé le chant cassé de la douleur. Douleur que j’ai portée sur mon corps avec l’odeur d’une femme au corps d’ange. On ...

Lire la suite...