Accueil / Article / Actualités / « Les femmes ont l’avantage de faire plusieurs choses à la fois », affirme Me Marie Suzy Legros, première Bâtonnière en Haïti

« Les femmes ont l’avantage de faire plusieurs choses à la fois », affirme Me Marie Suzy Legros, première Bâtonnière en Haïti

Temps de lecture : 3 minutes

Mis à jour le 21 octobre 2020 à 20 h 18 min

Elle est la première femme à accéder au poste de Bâtonnier en Haïti. D’abord Bâtonnière a.i, elle a eu la bénédiction de ses pairs le vendredi 9 octobre 2020 en assemblée générale. Elle est la plus ancienne avocate inscrite au conseil. Elle s’appelle Marie Suzy Legros.

L’actuelle Bâtonnière de Port-au-Prince a pris le temps de revenir sur sa carrière le temps d’une entrevue avec Balistrad.

Une vie consacrée au Droit

Née à Port-au-Prince le 12 juin 1958, Marie Suzy Legros y a fait ses études classiques à Saint François d’Assises et au Collège Canado Haïtien. Après la terminale, elle a intégré la Faculté de Droit et des Sciences Economiques de Port-au-Prince. A la fin de ses études, elle a rejoint le Cabinet Josaphat. Suite au tremblement de terre, l’immeuble s’est effondré. Quelque temps plus tard, elle retrouve le Cabinet Achille avec Me Théodore Achille. En 1989, Me Legros s’inscrit au Barreau de Port-au-Prince. Et depuis, elle y est restée jusqu’à ce qu’elle soit choisie pour remplacer Me Monferrier Dorval tué le 28 août 2020.

Parallèlement à sa carrière d’avocate, Me Legros a enseigné les droits usuels au Collège Saint-François d’Assises et des cours du droit du travail à l’Amicale des Juristes. Tout au long de sa vie, Me Legros s’est adonnée à cette branche qui lui est chère: le droit.

Élue à l’unanimité

A la mort du Bâtonnier, il fallait qu’un autre avocat soit choisi par interim le temps de nouvelles élections. Conformément aux prescrits de l’article 42 du décret du 29 mars 1979 réglementant la profession d’avocat en Haïti, le plus ancien membre devait donc combler la vacance causée par la mort de Me Dorval. Réunis en assemblée générale le vendredi 9 octobre 2020, soixante-dix (70) avocats ont voté à l’unanimité Me Marie Suzy Legros, unique candidate, en tant que Bâtonnière pour remplacer Me Monferrier Dorval. Candidate unique à ce poste, Me Legros a été plesbicitée par tous ceux qui étaient présents lors de cette convocation extraordinaire. Elle est la première femme à accéder à cette fonction dans l’histoire du pays.

Lire aussi :  Les trésors du bleu

Poursuivre les rêves de Me Dorval

Suite à son élection, Me Marie Suzy aura à poursuivre le mandat de Me Monferrier Dorval qui avait été élu en février 2020 pour deux ans. Me Legros compte également s’en tenir au programme présenté par ce dernier en février. Me Dorval voulait un Barreau uni, fort et technique. Et c’est cette mission que la nouvelle bâtonnière se donne également durant ce mandat. Me Legros entend aussi se battre aux côtés de ses confrères du Barreau pour que les coupables de l’homicide de son prédécesseur soit retrouvé et traduit en justice.

Aucune limite en tant que femme

« Au Tribunal, il n’y a pas d’homme ou femme, il y a un avocat qui se bat pour son client », affirme Me Legros avec force. Pour elle, entre l’homme et la femme, il n’existe que la différence, rien qui n’empêche à une femme d’entreprendre la profession d’avocat comme elle l’entend. La première femme à devenir bâtonnière croit que les femmes ont d’ailleurs l’avantage de pouvoir faire plusieurs choses à la fois.

Puisse cette qualité lui servir dans sa délicate mission au Barreau.

Vanessa Dalzon

Follow Balistrad on Twitter

À propos Vanessa Dalzon

Je suis Vanessa Dalzon, Rédactrice en chef à Balistrad, étudiante en Droit à l'Université Quisqueya. Passionnée de lecture, je trouve à travers l'écriture un moyen de partager ce que j'ai lu, vécu, entendu ou compris sur le monde et sur mon entourage.
x

Check Also

Barbara Personna, fée aux doigts d’or d’Eclador

Apporter la féerie dans la vie des gens, tel est l’un des crédos de Barbara ...