Accueil / Tag archives : écrivain

Tag archives : écrivain

La métamorphose de Franz Kafka: une merveilleuse représentation du mouvement de l’absurde

Rejeté, incompris, marginalisé, Grégor Samsa a porté jusqu’à sa chute le poids de sa différence et de sa transformation. Franz Kafka est un écrivain du XXe siècle, né en Autriche-Hongrie en 1883 et mort à quarante ans à Kierling, à proximité de Vienne. Il est romancier, nouvelliste, l’un des écrivains les plus célèbres du XXe siècle, placé par les critiques ...

Lire la suite...

L’Adieu aux armes, entre Guerre et Paix

Il s’agit de la dernière valse Hemingway avant que Camus reprenne le flambeau. Vous l’auriez deviné, la danse est l’Adieu aux larmes. Anecdote biographique sur l’auteur Le 8 juillet 1918, en pleine Première Guerre mondiale, alors qu’il apporte du chocolat et des cigarettes aux soldats, un tir de mortier blesse Hemingway aux jambes, tue un de ses camarades et en blesse ...

Lire la suite...

Hemingway, la simplicité comme boussole

“Vendredi Contemporain” débute chez Balistrad. Pour sa première, Yvan Jean Verlaine PIERRE nous propose un voyage aux États-Unis d’Amérique. Dans un style d’écriture simple, rempli de litote, Ernest Hemingway marque la littérature mondiale du XXème siècle. Voici “Le Vieil Homme et la Mer”, soyez prêts à nager. Brève présentation de l’auteur Né le 21 juillet 1899 à Oak Park (Illinois, ...

Lire la suite...

Fritz Deshommes remporte la 17e édition du prix Joseph D. Charles

L’écrivain et chercheur Fritz Deshommes est le gagnant du prix Joseph D. Charles 2019. Son livre « Haïti La nation écartelée : entre plan américain et projet national » (Editions Cahiers Universitaires, 2006) a raflé la 17e édition de ce prix aux dépens des neuf autres titres présélectionnés. Dans une interview accordée à Balistrad, le membre de l’ « Akademi Kreyòl Ayisyen » se dit ...

Lire la suite...

Hommage à Jacques Stephen ALEXIS : Le nationalisme triomphera

Après un beau voyage historique et littéraire avec Jacques, nous voilà à la déclinaison de cette chronique diffusée par ce journal depuis un mois: Vendredi Jacques sur Balistrad. Ce dernier texte rend hommage à ce héros, à travers des sentiments, poésies et témoignages. Parler de Jacques Stephen Alexis est une urgence et une nécessité, pour reprendre une des phrases précitées ...

Lire la suite...

Romancero aux étoiles de Jacques Stephen Alexis: Une représentation imagée du réel haïtien

Notre avant dernier papier de Vendredi Jacques est bien là. Nous analyserons Romancero aux étoiles, œuvre d’un nationaliste, dépositaire du message haïtien. C’est une invitation à revenir à nos sources, à nos traditions, à nous nous-mêmes, enfin à nos contes ancestraux d’antan. L’œuvre Non ce n’est pas un roman, mais un recueil de conte de Jacques Stéphen Alexis, publié chez ...

Lire la suite...

Louis-Philippe Dalembert au sommet de la langue française

Ce Mercredi 16 juin, Le Prix de la Langue Française 2019 a été décerné à l’écrivain Louis-Philipe Dalembert. Ce prix, créé en 1986 a recompensé le travail de bon nombre de francophones, et n’avait jusque-là été décerné à aucun écrivain haïtien. Pourtant ce ne sont pas les candidats qui ont manqué. Désormais c’est chose faite cette année avec la nomination ...

Lire la suite...

Vendredi Jacques Stephen Alexis sur Balistrad

Nous vous proposons un mois de voyage littéraire, de découverte d’un révolutionnaire, d’un génie des lettres haïtiennes et mondiales, un modèle d’être littéraire du XXème siècle : JACQUES. Pourquoi JACQUES ? Découvrir JACQUES est comme une urgence nationale, un retour à l’essentiel, au nécessaire, c’est-à-dire, ce qui ne peut ne pas être. Étudier le passé, cerner le présent et anticiper ...

Lire la suite...

Entre rêves et tromperies

Il fait nuit. Je suis dans ma chambre. Le chien commence déjà à aboyer sur la ville. Un voile d’amertume la couvre jusqu’à la rendre morte. Une envie a déambulé sur mes cheveux, dans mon sang et a annoncé le chant cassé de la douleur. Douleur que j’ai portée sur mon corps avec l’odeur d’une femme au corps d’ange. On ...

Lire la suite...

Aux femmes que j’ai aimées

Les fantasmes qui surgissaient de mon subconscient vers mon esprit me renvoyaient toujours vers le mur d’une désillusion amère me rappelant cruellement la superficialité de l’âme des femmes; ces êtres qui se laissent facilement avoir par le premier venu leur présentant de belles utopies tandis qu’elles rejettent celui qui d’un coeur sincère se jette à leurs pieds prêt à tout ...

Lire la suite...