Accueil / Article / À la une dans Balistrad / Le monde des paris sportifs infecté par le Coronavirus

Le monde des paris sportifs infecté par le Coronavirus

Temps de lecture : 2 minutes

Mis à jour le 23 mars 2020 à 21 h 14 min

La suspension de compétitions a des retombées négatives sur tout l’univers du sport allant des athlètes, aux petits personnels, en passant par les journalistes, pour finir aux compagnies de paris sportifs.

Qu’est-ce qui fait la différence entre un supporter ultra et un parieur assidu après un résultat défavorable? Le premier déchire son maillot, le second déchire sa fiche. Depuis quelques semaines la seule chose qu’ils peuvent déchirer c’est leur impatience.

Jusque là, si les émissions sportives avaient le championnat national pour discuter quoiqu’il attire très peu de spectateurs (insécurité et niveau de jeu en sont les principales causes), le domaine des paris souffre davantage car il était essentiellement tourné vers l’extérieur.

Or les paris sportifs représentaient — jusqu’à l’arrêt des principales compétitions — l’une des principales sources de revenus pour la jeunesse haïtienne derrière les échanges sans contreparties (les transferts d’argent représentent plus de 30% du PIB à hauteur de 9 milliards de dollars) et les salaires pour les rares qui ont la chance de travailler (3/4 de la population active est au chômage). Propulsés sous les projecteurs par Paryaj Pam, les paris sportifs permettaient à certains de rapporter quelques sous en plus afin de répondre à certains besoins secondaires et ostentatoires. Il a fallu la propagation du Covid-19 pour mettre un frein à l’utilité marginale que tirait un parieur à chaque fiche.

Paryaj Pam fait partie de ces entreprises de service, qui nécessite très peu d’actifs, (principalement des actifs mobiliers) et qui tourne au rythme des passifs. Si jamais la durée de suspension s’étendait, c’est une réelle désillusion qui s’abatterait sur cette firme au moment de dresser l’état des résultats et le bilan à la fin de l’exercice fiscale. Beaucoup d’entreprises à travers le monde ont déjà mis la clé sous la porte, des réservations pour 2020 ont été annulés, de nouveaux calendriers sportifs sont en gestation. Serait-ce le début de la fin ?

Lire aussi :  Qui est l’Homme des Droits de l'homme?

Tout cela ne serait pas aussi grave si nos hommes et femmes politiques ne se croyaient pas au dessus de la mêlée. Plutôt que de maintenir l’équilibre dans une meilleure allocation des ressources, leurs dérapages incessants provoquent un détournement des maigres ressources de la jeunesse vers un domaine où la certitude n’existe pas. En effet on peut être à jour de toutes les informations d’un club ou d’un athlète comme un insider¹, il suffira d’un fait de jeu et tout peut partir en vrille.

Woodchy est l’un de ses multiples clients de Paryaj Pa m qui ont une connaissance générale du sport. Leur unique raison de regarder une rencontre sportive est la fameuse fiche. Il mise même sur des sports inconnus du grand public. Perdu sur son chemin, il espère trouver une solution au cas où les mesures s’etenderaient davantage. Il a le mérite de s’interroger.

 « Je me suis totalement investi dans les paris. Qu’est-ce que je vais faire maintenant si les suspensions s’étendent? » 

C’est peut-être le début de quelque chose. La question ne garantit pas la réponse. Mais sans question, l’absence de réponse est garantie.

1) terme principalement utilisé dans la NBA pour décrire un journaliste accrédité à un club.
Campagne contre la désinformation | Stop infodémie

À propos Rodney Zulmé

Je suis Rodney Zulmé, rédacteur à Balistrad, étudiant finissant en Économie & Finances à l'IHECE. Passionné de scénarios et de thrillers. Chaque jour est une vie, à travers l'écriture, travaillons à la beauté des choses.
x

Check Also

Trop tôt pour se remettre à rêver de foot ?

Après une période de sevrage qui a été aussi douloureux à supporter qu’une cure de ...