Accueil / Archives de cet auteur: Ramona Joëlle Adrien

Archives de cet auteur: Ramona Joëlle Adrien

Je m'appelle Ramona Joëlle Adrien, je suis Ergothérapeute travaillant surtout en Pédiatrie. Je suis une mordue des livres; passionnée des arts, de la musique et du volley-ball. Écrire est pour moi un moyen de m'echapper et m'isoler du monde ou de partager ce qui se passe au fond avec l'extérieur.

Les parents haïtiens ont-ils toujours de l’influence sur le choix des conjoints de leurs enfants ?

Choisir un conjoint n’est plus chose facile. En fait, cela ne l’a jamais été et ne le sera peut-être jamais. Jadis, les parents pouvaient, soit canaliser, soit interdire une relation sans même avoir à s’expliquer. De nos jours, ils ne semblent plus faire le poids. Si au niveau « entèl renmen ak entèl » c’est compliqué, que dire du choix ...

Lire la suite...

Saint-Valentin, origines d’une fête quasi-commerciale 

Une fois les fêtes de fin d’année passées, le prochain événement attendu avec impatience par plus d’un, c’est sans doute la Saint Valentin. Si l’époque de voyait pas mal d’idéologies s’affronter: les sectes chrétiennes diffèrent dans leur célébration et compréhension, les vodouisants haïtiens-eux célébraient Makaya et sans oublier Kwanza qui a beaucoup plus une portée afro-américaine; la Saint-Valentin aurait particularité ...

Lire la suite...

[La refondation d’Haïti] Une décennie gaspillée

Me voilà encore à l’aube de ce souvenir funeste à me demander ce que sera ma tirade cette année. Depuis quelques temps, j’écris autour du 12.  Nous savons tous de quel 12 je parle ! Nous voilà à une douzaine d’année moins deux et rien n’a changé. Dix ans ! Une décennie plus tard et rien. Mais moi j’en ai ...

Lire la suite...

Pour le bien commun?

Va-t-on continuer de minimiser un mal par rapport à un autre, ou empêcher de dénoncer ce dernier parce qu’un autre a été fait sans être réparé ? Notre société est réduite au point où tout est permis comme quoi la fin justifierait les moyens. Il convient de se questionner fortement sur ce qui reste de nos valeurs morales. Voilà déjà ...

Lire la suite...

« Chak gout san konte », le service transfusionnel de La Croix Rouge haïtienne entre nonchalance et manque d’efficacité

Il y a quelques années, une campagne pour la collecte de sang faisait fureur. Vous vous rappelez peut-être cette séquence de spot publicitaire «Chak ti gout san konte. Mèsi Anpil…» C’était un message de la croix rouge haïtienne et bla bla bla… Les trois dernières années, les demandes deséspérées pour ce “ti gout san konte” se multiplient encore et encore. Il ...

Lire la suite...

La serrure est cassée

“Peyi lòk” : Depuis le début de l’année, on a commencé à s’habituer à ce concept, à cette situation. “Peyi Lòk” est devenu prequ’une normalité chez nous, en ce moment ! Vire tounen ou tande lari cho, fèmen tèt nou nan kay, evite soti. Et ceci, aux quatre coins du pays ! La fin de la semaine passée, je n’ai ...

Lire la suite...

ResoHaïti: Jeunesse gagnante, pays gagnant

Un pays dépourvu d’une jeunesse forte et éveillée est un pays damné ! Vous conviendrez que cette phrase renferme une certaine vérité. Pour le développement durable d’un pays, il faut bien que la relève soit formée et armée afin de relever les défis du lendemain pour l’avancement de la société. C’est dans cette pensée que ResoHaïti se présente comme un ...

Lire la suite...

[OPINION] Justice, concours de beauté, sport | Haïti au cœur du colorisme

Ces dernières semaines, la toile a débordé de publications et de commentaires de toutes sortes concernant un sujet qu’on n’arrive toujours pas à cerner chez nous. Les Noirs, en général, sont toujours à cran les uns contre les autres et surtout pour cette question de carnation. Haïti n’y fait pas exception. J’ai moi-même grandi avec le surnom « ti grimèl ». ...

Lire la suite...

Héritage, un concert réussi

Dimanche dernier à Le Villate, l’Orchestre de chambre Vibrayiti et Friends of Music Education for Haiti ont offert un concert tout simplement magnifique. Quatre générations de musiciens ont tous été sur scène dans un seul objectif, la transmission d’un héritage : la musique. Vivaldi, Tchaïkovsky, Ducasse, Princivil et autres… Des pièces tant étrangères qu’haïtiennes ont été exécutées. Le charme nous ...

Lire la suite...

Chance du jeu ou sens du jeu?

Je suis assise dans un petit resto dans la ville des Cayes ce soir. Mon cœur bat la chamade! Mon corps est traversé de frissons. C’est l’euphorie! Partout! Et je ne peux que comprendre. Quand on te mène par 2 buts à la mi-temps en quart, il y a de quoi avoir la trouille, quoi! Cependant, encore une fois, nos ...

Lire la suite...